Au travers de plusieurs séries symptomatiques des lieux traversés au Danemark et en Suède, ces images se focalisent sur Stockholm et Aarhus. L’essence de cet enchainement met en exergue l’adéquation entre ceux qui font le lieu et le lieu lui-même. Au sein de sociétés urbaines d’une densité toute relative, les populations parviennent à maintenir un rapport attentif à l’autre. Cette série traduit à la fois la diversité des populations, le respect mutuel quotidien, la quiétude quotidienne. Tout ne va pas bien dans le meilleur des mondes, le sujet n’est pas là. Parallèlement, au travers de la présence de marqueurs spatiaux symptomatiques, le lieu est également exprimé. La recherche de l’équilibre par le biais de la composition même des photographies provoque ce passage au-delà du naturel de scènes quotidiennes anodines emplies de normalité urbaine.
From Aarhus in Denmark and Stockholm in Sweden, these pictures express the adequacy between places and people who bring places to life. With an attentive relationship to the other that can be lived daily, we are talking about expression of the diversity of population, the mutual respect and peace. I don’t speak about the best of all worlds, it’s not the subject. The search for balance in the graphic composition of pictures enables to exceed the natural of these daily scenes full of normality.

Diaporama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama