Se déplacer est l’un des enjeux principaux des métropoles en pleine densification. Ces voyages du quotidien ponctuent les journées des uns et des autres dans un acte collectif de translation récurrente. La densité, la proximité produisent des lieux contraints où le repli sur soi permet de supporter ces moments imposés pour bon nombre quand d’autres profitent de ces déplacements pour s’activer, rencontrer, se réchauffer. La couleur est évacuée des photographies, volontairement, le noir et blanc prend le pas pour mettre en exergue ces instantanés d’ignorance partagée. L’important est donc d’arriver, rapidement, tout en préservant sa bulle privée volontairement hermétique et si régulièrement perméable à l’Autre. Temps à part, il revient pour autant sans cesse, inéluctable.

Diaporama


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama